Intérieur

Différences entre l’éclairage LED, à incandescence et halogène

Il existe de nombreux types de technologies d’éclairage. Connaître la différence entre incandescence et LED et la différence entre halogène et LED peut vous aider à prendre une décision éclairée sur ce qui convient le mieux à votre application et à votre budget.

L’éclairage à incandescence : ses particularités

Ce type d’éclairage bien connu est le plus ancien et le moins efficace. Comme dans un radiateur, un courant électrique passe à travers un filament fin, qui chauffe le filament jusqu’à ce qu’il brille. La chaleur rayonne vers l’extérieur du radiateur comme dans une ampoule à incandescence, et seule une petite partie de l’énergie créée est convertie en lumière utilisable ; la quantité considérable de chaleur brûle le filament de tungstène de l’ampoule jusqu’à ce qu’il se brise.

Les caractéristiques des ampoules à incandescence

  • Les ampoules à incandescence utilisent au maximum 10 % de l’énergie qu’elles consomment pour produire de la lumière visible ; les 90 % restants sont de la chaleur perdue.
  • Elles produisent une quantité considérable de rayons infrarouges (IR) et ultraviolets (UV) qui, avec le temps, peuvent endommager les tissus et les œuvres d’art.
  • Elles sont conçues pour durer environ 1 200 heures.
  • Les ampoules à incandescence ont une enveloppe de verre fragile et un filament cassant.
  • Ces ampoules sont relativement bon marché mais consomment énormément d’énergie.
  • Elles produisent une lumière jaune et chaude.
Lire aussi :  Matériel de cuisine professionnel : comment bien le choisir ?

ampoule à incandescence

Fonctionnement et consommation des ampoules halogène

Les ampoules halogènes sont similaires aux ampoules à incandescence, à quelques différences près. Elles contiennent un filament de tungstène, mais contrairement aux ampoules à incandescence, une petite quantité de gaz halogène se mélange à la vapeur de tungstène et la dépose sur le filament plutôt qu’à l’intérieur de l’enveloppe de l’ampoule.

Ce processus prolonge la durée de vie de l’ampoule et lui permet de fonctionner à une température beaucoup plus élevée que les ampoules à incandescence, ce qui augmente le rendement lumineux. Une enveloppe en quartz est utilisée à la place du verre en raison de sa capacité à supporter des températures plus élevées.

Ce qu’il faut savoir sur les ampoules halogènes

  • Les ampoules halogènes se présentent sous différentes formes, mais elles sont généralement utilisées comme ampoules PAR, BR, AR et MR pour les projecteurs ou les éclairages d’inondation.
  • Elles produisent une quantité considérable de rayons infrarouges (IR) et ultraviolets (UV) qui peuvent endommager les tissus et les œuvres d’art.
  • Ces ampoules nécessitent une température de fonctionnement extrêmement élevée pour produire de la lumière et peuvent provoquer des brûlures en cas de contact ; la température élevée empêche également ces ampoules de fonctionner correctement dans des environnements froids.
  • Les ampoules halogènes sont extrêmement sensibles aux huiles de la peau, ce qui peut entraîner leur dysfonctionnement ou leur éclatement.
  • Elles durent environ 3 600 heures, soit trois fois plus longtemps que les ampoules à incandescence, mais ne sont pas aussi efficaces que les lampes fluorescentes compactes (LFC) ou les ampoules LED.
  • Les ampoules halogènes ont une enveloppe en quartz fragile et un filament cassant.
  • Parce qu’elles fonctionnent à des températures plus élevées, les ampoules halogènes ont des températures de couleur plus élevées et produisent une lumière plus brillante que les ampoules à incandescence.
Lire aussi :  Conseils pour une douche qui durera longtemps !

ampoule halogène

L’éclairage LED pour réaliser des économies d’énergie

Diodes électroluminescentes (LED)

Les LED produisent l’éclairage le plus durable et le plus économe en énergie disponible aujourd’hui. Un semi-conducteur riche en électrons et un semi-conducteur riche en trous sont utilisés pour créer une LED.

Le passage d’un courant à travers la jonction de ces deux matériaux combine les électrons avec les trous et produit des photons, qui sont la lumière que vous voyez. Les possibilités d’application des DEL sont infinies, notamment pour l’éclairage sous l’armoire, l’aménagement paysager, les véhicules, la maison, l’industrie et le commerce.

Ce qu’il faut savoir sur les ampoules LED

Les LED fonctionnent beaucoup plus froidement que les ampoules incandescentes et halogènes, ce qui augmente considérablement leur longévité et leur permet de fonctionner à des températures froides.
À moins qu’une LED ne soit spécifiquement infrarouge (IR) ou ultraviolet (UV), elle ne produit que peu ou pas de rayonnement IR ou UV, qui peut endommager les tissus et les œuvres d’art.

Elles peuvent durer jusqu’à 50 000 heures, soit 42 fois plus longtemps que les ampoules à incandescence et 13 fois plus longtemps que les ampoules halogènes.

La consommation d’énergie est la plus faible par rapport à toutes les autres technologies d’éclairage – 80 % de moins que les ampoules à incandescence et 75 % de moins que les ampoules halogènes.

Les ampoules incassables résistent aux chocs et n’ont pas de filaments cassants. Les LED nécessitent un investissement initial plus important, mais produisent un meilleur rendement énergétique au fil du temps.

Les LED ne contiennent pas de mercure, de gaz nocifs ou de toxines. Elles sont disponibles dans de nombreux blancs et couleurs différents. En raison de leur faible consommation d’énergie, les LED sont d’excellentes solutions d’éclairage alternatives pour les systèmes solaires.

Lire aussi :  Hauteur des meubles de cuisine : quelles sont les hauteurs standard ?