Extérieur

Comment bien entretenir du pilea : nos conseils

Le pilea est une plante grasse très prisée par les amateurs de jardinerie et de verdure d’intérieur. Elle est réputée pour sa facilité de culture, mais il y a quelques éléments auxquels elle est sensible. Il convient de les connaître pour augmenter vos chances d’avoir un beau pilea chez vous. La Maison Parfaite vous fait découvrir tout ce qu’il faut savoir sur l’arrosage et l’entretien de la plante du missionnaire.

Comment arroser convenablement le pilea ?

Le pilea ne supporte pas un arrosage excessif. Si vous oubliez de l’arroser également, cela peut lui faire perdre son feuillage. Il faut alors trouver une bonne fréquence d’arrosage et déterminer la quantité d’eau idéale pour favoriser la croissance de la plante. Il est en général recommandé d’arroser le pilea ou plante porte-bonheur deux fois par semaine. Elle ne supporte pas l’humidité stagnante. Évitez par conséquent d’inonder ses racines. Vous devez évacuer l’eau en surplus ou vider la soucoupe après chaque arrosage.

En hiver, vous ne devez pas arroser la plante plus d’une fois par semaine. Un espacement de 10 jours après chaque arrosage est recommandé quand les températures deviennent très basses. Cela aide la plante du missionnaire à conserver sa beauté, même durant les périodes froides. Un excès d’humidité au niveau de ses racines peut par ailleurs provoquer sa mort.

conseils d'entretien du pilea

Surveillez régulièrement l’exposition au soleil de votre plante du missionnaire

Le pilea ne supporte pas une exposition directe au soleil durant toute une journée. Ses feuilles se développent en se tournant vers le soleil. Pour favoriser une croissance homogène de la plante, il faut tourner régulièrement son pot pour contrôler son exposition. À l’extérieur, évitez de la placer face au soleil. Les rayons directs peuvent provoquer son assèchement.

Lire aussi :  Bip de portail : comment changer les piles ?

Mettez votre plante dans un endroit éclairé qui ne reçoit pas directement les rayons solaires. En intérieur, privilégiez les pièces lumineuses. Le pilea aime par ailleurs les endroits chauds. Les températures inférieures à 10 °C lui sont fatales. Il est alors conseillé de placer votre plante dans la cuisine ou dans la salle de bains. Le pilea supporte bien l’air sec. Vous pouvez ainsi le cultiver dans votre bureau également.

Entretenez le pilea comme une plante d’intérieur ordinaire

Lorsque vous connaissez bien les spécificités du pilea, son entretien devient très facile. Cette plante n’est pas exigeante en matière de soin. Il suffit de la laisser se développer dans un endroit suffisamment éclairé, sans soleil direct et de suivre rigoureusement les conseils d’arrosage. Vous pouvez ensuite procéder à la fertilisation et aux soins classiques apportés aux plantes d’intérieur afin de lui donner le maximum de chances de s’épanouir.

Faites un ajout d’engrais toutes les 4 semaines au printemps et en été, car l’arbre du bonheur a une croissance plutôt rapide. Chaque printemps et au moins tous les deux ans, changez le pot de votre plante pour la mettre dans de meilleures conditions pour sa croissance. Pensez à surveiller souvent l’aspect des feuilles de votre pilea. Si elles sont molles, cela signifie que l’arrosage est excessif et qu’il faut réduire la fréquence ou la quantité d’eau.