Entretien

Ramonage de cheminée : quand faut-il l’effectuer ?

Pour pouvoir profiter de la chaleur dégagée par votre cheminée en toute sécurité, vous devez penser à la faire ramoner. La réglementation est particulièrement stricte sur le sujet.

Quand faut-il faire ramoner sa cheminée ?

Un arrêté préfectoral ou municipal fixe les règles en matière de ramonage. Ainsi, la réglementation est locale et varie en fonction de votre région. Vous pouvez demander à les consulter à tout moment auprès de votre mairie.

Une à deux fois par an selon le type de cheminée

Vous ne pouvez pas faire le ramonage de votre cheminée vous-même. En effet, le ramonage doit obligatoirement être réalisé par un professionnel certifié une fois par an si vous avez une cheminée avec des conduits tubés et au moins deux fois par an si vous avez une cheminée avec un autre type de conduit.

Le certificat de ramonage

Le ramoneur vous remettra un certificat de ramonage avec une validité limitée. Vous devez le conserver précieusement. En effet, si vous êtes victime d’un incendie ou d’un sinistre, votre assureur peut vouloir vérifier que vous avez respecté cette obligation. Il peut refuser de vous rembourser si vous n’avez pas ce certificat de ramonage.

Amende si le ramonage n’est pas effectué

Si vous refusez de vous soumettre à cette obligation de ramonage, vous vous exposez à une contravention pouvant atteindre les 450 euros.

Lire aussi :  Méthodes pratiques pour nettoyer les meubles en bois

ramonage de cheminée

A quel moment de l’année le faire ?

Toutefois, la loi ne précise pas à quel moment de l’année vous devez faire ramoner votre cheminée. Il est tout de même vivement conseillé de le faire avant l’hiver si vous devez ne faire qu’un ramonage. Si vous devez en faire deux, prévoyez un ramonage aux alentours du mois de février. Pour éviter de vous retrouver dans une impasse, prévoyez un rendez-vous en plein été. Les ramoneurs ont généralement un agenda assez léger en période estivale.

Le prix d’un ramonage varie en fonction de votre type de combustible, de votre région et de l’état général de votre conduit. En général, il faut compter entre 45 et 100 euros.

La fréquence de ramonage d’une cheminée

Rien ne vous empêche d’augmenter la fréquence de vos ramonages si vous n’avez pas confiance en votre cheminée.

Pourquoi faire ramoner sa cheminée ?

Si vous utilisez des combustibles susceptibles d’encrasser fortement votre conduit ou que vous utilisez votre cheminée quotidiennement, vous pouvez prévoir un troisième ramonage. Ce ramonage supplémentaire ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel. En achetant un kit de ramonage, vous pouvez facilement le faire vous-même. Ce kit est au minimum constitué de perches flexibles et d’un hérisson.

a quelle periode faire ramoner sa cheminée

Il est bon de rappeler que même si vous n’utilisez pas votre cheminée, le ramonage reste une obligation. N’hésitez pas à contacter votre assurance pour vous renseigner. Toutefois, si votre cheminée a été condamnée, l’obligation cesse d’exister.

N’oubliez pas que le ramonage peut parfois vous sauver la vie. En effet, plus votre conduit de cheminée est encrassé, plus il y a des risques de voir un incendie se déclencher ou d’être victime d’une intoxication au monoxyde de carbone.

Lire aussi :  Vers blancs dans la cuisine : comment les éliminer ?

Les produits pouvant être utilisés

Si vous n’avez vraiment pas envie de vous salir, vous pouvez opter pour le ramonage chimique. Il s’agit d’une poudre de ramonage ou de bûches qui sont directement achetées en magasin. Vous posez votre poudre ou votre bûche dans votre foyer de cheminée, vous allumez un feu et vous attendez. La bûche coûte généralement entre 8 et 15 euros tandis que vous pouvez facilement vous procurer une dizaine de kilos de poudre pour 10 euros.