Travaux

Installer un poêle à bois soi-même : comment faire ?

Le poêle à bois est l’un des équipements de chauffage du moment. Il est de plus en plus adopté par les ménages français, car il est économique, pratique, efficace et écologique. Son achat représente malheureusement un investissement important. De plus, pour le faire installer par des professionnels, il faut engager des dépenses supplémentaires qui font grimper le budget. Rassurez-vous, le poêle à bois est conçu de manière intuitive pour favoriser une installation rapide sans une grande expertise. La Maison Parfaite vous donne ici quelques conseils pour installer votre équipement de chauffage vous-même.

Choisissez le bon emplacement pour votre poêle à bois

Le choix de l’emplacement d’un poêle à bois est une étape qui doit précéder l’achat de l’équipement en question. En effet, ce sont les caractéristiques de l’endroit où il sera posé qui guideront le choix du modèle et de ses dimensions. Un poêle à bois d’angle sera par exemple plus approprié si l’appareil doit être installé dans un coin de la pièce. Cela favorise l’optimisation de l’espace et une meilleure efficacité du chauffage.

Par ailleurs, il est recommandé de privilégier les pièces centrales comme le salon pour installer cet équipement de chauffage. Vous devez également tenir compte de la proximité du lieu d’installation et du conduit de cheminée. N’installez pas votre poêle à bois sous une poutre ou à proximité d’un mur porteur. À ces niveaux, il est impossible d’installer le conduit d’évacuation des fumées de manière verticale.

Lire aussi :  Pourquoi choisir un serrurier-métallier pour votre maison ?

Cela réduit alors l’efficacité de l’aération intérieure et du renouvellement de l’air. L’évacuation des fumées n’est pas optimale avec les coudes à 90 °. Vous devez donc tenir compte de ces différents paramètres pour choisir l’emplacement de votre poêle à bois. Consultez enfin les recommandations du fabricant pour le modèle de l’appareil que vous voulez acheter. En effet, chaque équipement possède un dégagement spécifique qui précise la distance minimale qu’il faut laisser entre les éléments de l’environnement et lui.

Préparez le mur et le sol pour l’installation du poêle à bois

Qu’il s’agisse d’un poêle à bois ou d’un autre équipement de chauffage, il est primordial de choisir un emplacement parfaitement isolé pour éviter les déperditions d’énergie. Si votre pièce ne possède pas une isolation performante, vous devez entamer d’abord ces travaux de rénovation thermique avant d’acheter votre appareil de chauffage. En dehors de cela, il est conseillé de protéger les murs et le sol au niveau où l’appareil sera posé.

Le poêle à bois émet un fort rayonnement thermique en direction des murs et du sol. Cela pourrait fragiliser votre logement à la longue. C’est pour cette raison que vous devez utiliser un bouclier thermique pour protéger la construction. Au niveau des murs, il est possible d’utiliser des plaques de métal, des plaques en verre ou des plaquettes de parement. Sur le sol, ajoutez une couche de revêtement avec un matériau inflammable. Vous aurez le choix entre le béton, le verre, les carreaux de céramique…

installer poele a bois soi meme

Installez le poêle à bois et reliez-le avec conduit de cheminée

Quel que soit le modèle de poêle que vous achetez, cet appareil peut peser au minimum 90 kg. Il faudra le manipuler à plusieurs et avec des outils adaptés comme un diable ou un chariot. Munissez-vous de gants de protection pour éviter également de vous blesser. Déplacez votre poêle à bois avec beaucoup de précautions pour ne pas l’abîmer, puis posez-le correctement à l’emplacement souhaité. Assurez-vous que l’appareil soit installé conformément aux recommandations du fabricant en ce qui concerne les dégagements.

Lire aussi :  La laine de roche contre le feu : une sécurité d'isolation maximale

Si vous possédez déjà un conduit de cheminée, vous devez le relier à l’appareil. Pour ce faire, assurez-vous que le diamètre du conduit soit adapté au poêle à bois. Le système d’évacuation des fumées doit être conçu avec des matériaux ininflammables. Il doit aussi profiter d’une bonne isolation thermique. Selon le cas, vous pouvez avoir besoin d’un tuyau pour poêle pour faire le raccordement. Si vous ne possédez pas encore de conduit de cheminée, il faudra le créer dans l’immédiat. Privilégiez toujours une cheminée verticale et haute.

Les mesures à prendre avant l’installation et pour une utilisation optimale

L’installation d’un poêle à bois peut nécessiter certaines démarches administratives selon les communes. Par exemple, une demande d’autorisation est obligatoire si vous devez créer un nouveau conduit d’évacuation qui doit sortir au niveau de la toiture du logement. Ces procédures se font auprès des services administratifs locaux.

Afin de garantir la sécurité à l’intérieur du logement, il est conseillé d’y installer des détecteurs de fumée ou de monoxyde de carbone. Le détecteur de fumée est d’ailleurs devenu obligatoire depuis le 1er janvier 2016. Cela vous permet de vite réagir face aux problèmes de fuite qui pourraient éventuellement survenir. Par ailleurs, il est déconseillé d’utiliser un accélérateur comme le pétrole ou l’essence pour démarrer le feu dans le poêle à bois.

Évitez aussi de poser des objets inflammables autour du périmètre de dégagement de l’appareil. Pour une utilisation optimale, choisissez les bois adéquats et videz régulièrement les cendres à l’intérieur de votre appareil. Nettoyez aussi sa vitre et faites ramoner l’installation d’évacuation de fumée au moins une fois par an.

Lire aussi :  Peindre des meubles en bois sans ponçage : nos conseils