Extérieur

Les plantes grasses extérieures qui résistent au gel

Certaines espèces de plantes grasses résistent-elles mieux au gel et aux basses températures ? Et si oui, quels sont les facteurs qui interviennent dans leur plus ou moins grande survie ?

Si vous avez des doutes sur toutes ces questions, l’équipe de La Maison Parfaite a les réponses à toutes ces questions. Prenez note !

Quelles sont les plantes grasses qui résistent au gel ?

La plupart des plantes grasses telles que les cactus, les crassulas, les echeverias, etc. ne supportent pas le gel si le sol est humide. En d’autres termes, ils ne survivent pas à des températures de 0ºC ou moins.

Toutefois, il est vrai que certaines espèces tolèrent le gel en fonction de l’humidité du substrat. Avec un substrat sec, certaines peuvent résister à des températures glaciales, mais si le sol est humide, elles périront.

plantes grasses résistent au froid

Dans cet article, l’équipe de La Maison Parfaite classe les espèces succulentes en deux groupes. D’une part, celles qui peuvent résister au gel dans un sol sec et, d’autre part, celles qui peuvent résister au gel, que le sol soit sec ou humide.

Quelles succulentes résistent au gel dans un sol humide ?

L’un des genres qui résiste le mieux aux températures glaciales est le sempervivum. En fait, toutes les espèces du genre sempervivum peuvent être exposées à des températures de 0°C ou moins, que le substrat soit sec ou humide.

Lire aussi :  Savoir si un arbre est mort : que faut-il vérifier ?

Outre le sempervivum, de nombreuses espèces de sedum peuvent également résister au gel dans les sols humides. Celles dont nous pouvons vous assurer qu’elles résisteront au gel sont les suivantes :

  • Sedum spathulifolium
  • Sedum sieboldii
  • Sedum palmeri
  • Sedum sediforme
  • Sedum sexangulare
  • Sedum spurium

On peut aussi exposer certaines agaves à des températures glaciales comme :

  • Agave victoria-reginae
  • Agave lophantha
  • Agave americana
  • Agave cv. Blue Glow
  • Agave filifera
  • Agave leopoldii

Il existe quelques espèces d’Opuntia qui, étrangement, car il est plus facile de les imaginer sous le soleil brûlant du désert qu’au milieu d’un hiver glacial, peuvent résister au gel, quelle que soit la nature du sol. Ce sont Opuntia humifusa et Opuntia ficus-indica, mais cela dépendra de l’intensité et de la durée du gel.

succulentes températures froides

Enfin, d’autres plantes grasses comme l’Aloe blue-elf et l’Orostachys iwarenge peuvent compléter notre jardin de succulentes d’hiver.

Quelles sont les plantes grasses qui supportent le mieux les gelées légères, à condition que le sol ou le substrat soit sec ?

De nombreuses plantes grasses tolèrent bien le froid et les gelées légères, à condition que le sol ou le substrat soit sec.

En voici quelques-uns : cactus du genre euphorbia, mammillaria, echinopsis, rebutias, espostoa, gymnocalycium, ariocarpus et astrophytum, mais nous insistons sur la nécessité que le sol soit sec ou que l’humidité soit très faible.

Sinon, lors d’hivers rigoureux et humides, ou dans des conditions où les plantes sont mouillées par la pluie ou la neige, comme celles plantées dans le jardin sans rien pour les couvrir, ou subissent des phénomènes défavorables, nous aurons de nombreuses victimes, il sera donc préférable de les écarter de cette liste de succulentes tolérantes au gel, pour ne pas subir de pertes.

Lire aussi :  Installation de mini-piscine : quels sont ses avantages ?

Comme vous pouvez le constater, la survie des plantes succulentes dépendra, dans une large mesure, du rapport froid-humidité du sol et, également, de la durée et de l’intensité du gel.