Travaux

Combien coûte une location de mini-pelle pour des travaux ?

La mini-pelle est un engin que l’on utilise souvent sur les chantiers. Il est indispensable pour effectuer certains types de travaux tels que le terrassement et l’aménagement paysager. Pour profiter des atouts de la mini-pelle, bon nombre de personnes optent pour la location qui est une alternative plus économique. Vous souhaitez louer cette machine pour travailler sur votre chantier ou dans votre terrain ? La Maison Parfaite vous révèle ce que coute la location d’une mini-pelle.

Les tarifs appliqués pour la location d’une mini-pelle

Plus petite qu’une pelle mécanique, la mini-pelle est pratique pour effectuer des travaux de terrassement ou pour enlever les roches sur un chantier. Elle est disponible en plusieurs tailles, à choisir en fonction du type de travaux à effectuer. Les plus petits modèles de mini-pelles peuvent peser moins d’une tonne. Les appareils plus sophistiqués mesurent entre cinq et quinze tonnes.

Le prix de la location de cet engin se situe entre 200 et 800 euros, selon son poids. Voici un tableau qui résume les tarifs appliqués pour cette machine en fonction de son poids.

Poids de la mini-pelle Prix de la location journalière
Moins d’une tonne 180 à 220 euros
1,5 tonne 230 à 260 euros
3 tonnes 350 à 390 euros
7,5 à 8,5 tonnes 550 à 620 euros
10 tonnes 750 à 800 euros

Pour avoir une idée exacte du prix de la location d’une mini-pelle, faites réaliser un devis. Ceci vous permet de comparer les tarifs de location qui peuvent significativement changer d’une société de location à une autre. Les prix sont également influencés par plusieurs facteurs.

Lire aussi :  Combien cela coûte-t-il de changer le circuit électrique d'une maison ?

combien coute location mini pelle

Les facteurs qui influencent le prix de la location d’une mini-pelle

Le prix de la location d’une mini-pelle dépend de plusieurs éléments. Les critères essentiels qui ont un impact décisif sur le cout sont :

  • la durée de la location,
  • le type de travaux à effectuer,
  • le poids ou la capacité de la mini-pelle,
  • le type de mobilité au sol,
  • l’option de location choisie,
  • les équipements additionnels.

La durée de la location désigne le temps d’utilisation de la machine. Vous pouvez louer une mini-pelle sur une journée, une semaine, un mois ou plus. Le système de tarification appliqué peut être dégressif. Ainsi, vous ne payez pas le même tarif à l’heure ou à la journée si vous empruntez une mini-pelle sur une semaine que sur un mois. Plus la durée de location est longue, moins le tarif est élevé.

La capacité de la machine est liée à son poids. Plus l’engin est lourd, plus son prix évolue. Référez-vous au tableau présenté plus haut pour comprendre la variation des tarifs en fonction de la taille. La nature des travaux à effectuer détermine si vous avez besoin ou non d’accessoires supplémentaires tels qu’une pince de tri ou un brise-roche hydraulique.

Ces outils augmentent le cout de la location. Une mini-pelle sur chenilles coute moins que celle sur pneus. Certaines sociétés spécialisées dans la location de cet engin mettent à votre disposition des chauffeurs qualifiés. Si vous choisissez cette option, les prix de la location augmentent pareillement.

Comment louer moins cher une mini-pelle ?

En fonction de la nature des travaux et du type d’engin que vous souhaitez, la location peut se révéler couteuse. Il existe toutefois des astuces pour faire baisser le prix et profiter d’une machine performante sans se ruiner. Opter pour une location à la semaine. La plupart des entreprises louent moins cher leur mini-pelle à des tarifs dégressifs.

Lire aussi :  Pourquoi choisir un bardage composite ?

N’hésitez pas à demander un devis afin de comparer les couts et de faire jouer la concurrence. Si vous êtes en mesure de piloter vous-même l’engin, choisissez l’option sans chauffeur. Ceci vous permet d’économiser sur les frais à payer à ce professionnel.

Une mini-pelle est relativement facile à manipuler. Si vous avez à piloter vous-même l’engin, prenez certaines précautions. Délimitez l’espace de travail. Portez un casque et évitez de sortir de la mini-pelle en la laissant en marche.

Comment bien choisir une mini-pelle ?

Il existe une gamme variée de mini-pelles pour effectuer des travaux d’excavation, de terrassement ou de déblaiement. Toutes les machines ne conviennent pas à tous les chantiers. Pour cela, il est capital de bien choisir la mini-pelle à louer.

Tenez compte de la nature du terrain. Pour travailler sur un terrain non stabilisé ou auquel on ne peut accéder facilement, optez pour une mini-pelle sur chenilles. Assurez-vous de louer un engin avec un châssis long qui garantit plus de stabilité.

En revanche, pour profiter de plus de mobilité (sur un chantier vaste), privilégier un engin sur pneus. C’est aussi le choix à faire si le terrain sur lequel vous travaillez bénéficie d’une certaine stabilité. Si vous souhaitez creuser, optez pour une mini-pelle équipée d’un balancier court. Pour niveler, cette partie doit être plus longue.