Extérieur

Protéger le rhododendron en hiver : comment faire ?

Le rhododendron est une plante appartenant à la famille des éricacées dont les différentes variétés sont recherchées, notamment pour la beauté de leurs fleurs. Pour qu’il soit toujours efficace tout en conservant son attrait physique, le rhododendron nécessite un bon entretien, lequel sera effectué en tenant compte surtout de chaque saison. Retrouvez ici quelques idées de travaux à faire avant l’hiver et des conseils pour protéger cette plante pour la période hivernale.

Bien planifier l’arrosage du rhododendron en hiver

Les traitements d’automne qu’il convient d’apporter aux espèces de rhododendrons à feuillage résistant et ceux à feuillage caduc sont quasiment les mêmes. La nuance est que les plantes dont les feuilles deviennent sèches et tombent en hiver ne requièrent pas forcément un abri. Pour cela, il faudrait au préalable, lors de la plantation, choisir la meilleure variété.

comment bien protéger le rhododendron en hiver

Par ailleurs, il existe quand même des solutions plus efficaces pour garantir la protection de votre arbuste. Pour que ce dernier puisse passer l’hiver sans aucun problème, il a besoin d’un arrosage très récurrent. Cette opération doit être exécutée, notamment lorsque la température du vent est en dessous de 2 °C. Veuillez remplir 3 à 4 récipients d’eau puis versez-les au pied des buissons adultes. Irriguez légèrement le sol afin de ne pas mettre à découvert les racines.

Il faut souligner qu’en pulvérisant la couronne des rhododendrons dotés de feuilles marcescentes, ces derniers atteignent plus vite la saturation par eau. Dans le cas où l’automne est abondé par la pluie et que le sol est bien hydraté, il n’est plus nécessaire d’envisager le processus de pulvérisation. Apprenez à bien arroser la plante afin d’assurer sa survie, non seulement pendant l’hiver, mais aussi sur le long terme.

Tailler le rhododendron pendant l’automne

De façon générale, les arbustes présentent un très beau cercle de fleurs. Cela ne signifie toutefois pas qu’ils ne nécessitent pas un entretien en ce temps de floraison. Par intervalle de 2 à 3 ans, plus précisément pendant l’automne, il est conseillé de couper les anciennes branches qui sont à la fois sèches et déformées.

Lire aussi :  Comment construire une cabane : les étapes à suivre

En taillant bien vos rhododendrons, vous leur garantissez un meilleur développement et une croissance harmonieuse au printemps de l’an suivant. Il convient de souligner que la plantation du rhododendron requiert une attention particulière quant à la taille. Ne négligez surtout pas cette dernière.

Empailler les plantes

Cette tâche ne doit aucunement être prise à la légère, d’autant plus que les racines de l’arbuste ne sont pas trop enfouies dans le sol. Ainsi, elles peuvent sécher très vite sous un sol gelé. Bien avant d’effectuer le paillage, il serait judicieux de débarrasser les résidus et mauvaises herbes de l’environnement de la tige.

Le rhododendron est une plante qui pousse souvent sur une terre acide. Cela étant, pour que l’opération soit efficace, il est important de bien choisir les pailles. Vous pouvez pour ce faire utiliser du fumier, des brins de scie, des conifères, etc. L’épaisseur du tas de pailles sous les petites plantes doit au moins mesurer 5 cm. En ce qui concerne les grands rhododendrons, il faut atteindre 10 cm.

Pour obtenir de bons résultats, mettez en quantité suffisante de la matière en dessous du tronc de l’arbuste. Cette couverture protège les racines, et ceci, même en présence d’un gel sévère. Il s’agit d’un moyen efficace pour protéger vos plantes. À l’approche de l’hiver, les arbustes ne doivent surtout pas manquer des substances nutritives nécessaires à leur développement.

Dans les mois d’octobre et de novembre, privilégiez les mélanges faits à partir du potassium et du phosphore. Vous pouvez diluer une petite quantité de monophosphate de potassium (une cuillère à soupe) dans un récipient d’eau puis ajouter la solution sur le paillis.

protection du rhododendron en hiver

Abriter les rhododendrons en période hivernale

Que vous soyez débutant ou non en travaux de jardin, il est tout à fait légitime de se demander s’il s’avère une nécessité de couvrir les plantes en période de froid ou si ces dernières peuvent résister à des températures de -30 °C. À cette préoccupation, les experts répondent qu’il faut à tout prix envisager l’option d’isolement pour les jeunes rhododendrons et ceux disposant des feuilles persistantes.

Lire aussi :  Qu'est-ce que le revêtement balthazar et quels sont ses avantages ?

En définitive, il faut retenir que les travaux d’entretien sont indispensables pour assurer la croissance normale des rhododendrons dans un jardin, et ce, peu importe le climat. En automne et au printemps, il est surtout recommandé d’arroser et de tailler les plantes avant de couvrir le sol de pailles adaptées. Une fois en hiver, il convient de tenir à l’isolement les plantes, surtout si celles-ci disposent d’un feuillage persistant.