Extérieur

Faire une bouture de framboisier : nos conseils

Le bouturage est une technique ancestrale de reproduction végétative qui consiste à prélever des bouts ou des fragments d’une plante pour en obtenir des nouvelles pousses. Bien que ce procédé puisse paraître simple à première vue, il y a quelques étapes importantes à suivre si l’on veut obtenir succès.

Dans cet article, nous allons voir comment multiplier les framboisiers grâce au bouturage et donner quelques conseils pour réussir son jardinage.

Quand faut-il effectuer le bouturage du framboisier ?

Tout dépend de la variété de framboisier à bouturer. Les variétés remontantes, qui produisent des fruits sur des plants de deux ans, sont à bouturer en fin d’hiver alors que les variétés non remontantes, qui produisent des fruits durant toute une saison, peuvent être bouturées tout au long de l’année.

Il est également important de prendre en compte les conditions climatiques locales et de choisir un moment où la plupart des arbres fruitiers sont encore dormants, avant le début du printemps.

Comment préparer correctement un framboisier à bouturer ?

Pour préserver la qualité des bourgeons et des racines, le framboisier doit être complètement éclairci après la récolte des fruits et avant le bouturage. Ceci permet d’enlever tous les rameaux morts, malades et trop gros, ce qui facilite leur multiplication et leur croissance.

  • Commencez par enlever les feuilles abîmées ou mortes.
  • Retirez ensuite les petites branches qui poussent de manière désordonnée.
  • Ensuite, coupez les rameaux principaux qui ont plus de 4-5 ans (ils ne produiront pas de fleurs).
  • Coupez enfin les rameaux trop longs pour les ramener à la taille souhaitée.
Lire aussi :  Protéger le rhododendron en hiver : comment faire ?

réussir bouture framboisier

Quel genre de boutures choisir pour le framboisier ?

Les boutures herbacées, à savoir celles faites à partir de tiges vertes et charnues, sont celles qui donnent les meilleurs résultats. Elles devront être taillées en dessous d’un noeud ou d’un bourgeon axillaire et mesurer entre 10 et 15 cm.

  • Ces boutures devront posséder 2 à 3 yeux (ce sont des petits points bruns).
  • Elles seront coupées au-dessus d’un bourgeon à l’aide d’une paire de ciseaux tranchants.
  • La bouture sera ensuite trempée dans un agent stimulant comme un stimulateur racinaire.

Les boutures ligneuses, qui proviennent de tiges sèches et boisées, peuvent également être utilisées pour multiplier le framboisier. Ces boutures seront coupées à l’aide d’une scie bien affûtée. Elles devront également être trempées dans un agent stimulant.

Où planter les boutures du framboisier ?

Une fois les boutures prêtes, elles peuvent être plantées dans un bon terreau fertile et bien irrigué. Il est important de choisir un endroit ensoleillé et exempt de parasites. Une exposition semi-ombragée est toutefois tolérée pour certaines variétés moins rustiques.

    • Arrosez les boutures avant de les planter.
    • Préparez un trou juste assez grand pour contenir la bouture et recouvrez-le d’un peu de terreau.
    • Plantez la bouture en inclinant légèrement la tige vers le haut.
    • Pensez à mettre un support à proximité pour la soutenir en cas de forts vents.
    • Recouvrez le terreau autour de la bouture et arrosez généreusement.

bouture framboisier

Quand et comment entretenir les jeunes pousses ?

Une fois les boutures plantées, les jeunes pousses devront être arrosées tous les jours afin de maintenir le sol humide et frais. Lorsque les plantules auront atteint les 5-6 cm, elles devront être repiquées dans des pots plus grands. Enfin, lorsque les plants auront atteint une taille assez importante, ils pourront être transplantés définitivement dans le terrain de jardin.

Lire aussi :  Pergola ou tonnelle : que choisir ?

Fournir aux plants de l’engrais spécifique à base de potassium et de phosphore aidera à renforcer le système racinaire et à favoriser la floraison. Dans le cas d’une plantation en pleine terre, le paillage des plants permettra de conserver une humidité constante et d’améliorer la structure du sol.

Bouture de framboisier : en résumé

Le bouturage est une excellente technique pour multiplier le framboisier sans trop d’efforts. Pour obtenir de meilleurs résultats, on rappelle qu’il est essentiel de choisir un emplacement ensoleillé et exempt de parasites, d’utiliser des matériaux et des outils propres et tranchants, et de se munir d’un bon terreau. Il est également recommandé d’arroser et de fertiliser régulièrement les jeunes plants pour les encourager à pousser vigoureusement.

Comments are closed.