Travaux

Que choisir entre un chauffe-eau électrique à accumulation et instantané ?

Le chauffe-eau est l’un des appareils ménagers les plus répandus, surtout dans les grandes villes. Il ne fait aucun doute que le chauffe-eau électrique consomme beaucoup d’électricité, ce qui se traduit par une facture d’électricité élevée pendant les mois d’hiver. Quelle est la consommation exacte d’un chauffe-eau électrique ? Et comment ajuster la température ou choisir un modèle moins gourmand ?

Comment choisir un chauffe-eau ?

Un chauffe-eau électrique se compose d’un ballon de stockage, d’une résistance électrique pour chauffer l’eau sanitaire et d’un thermostat pour réguler la température. Appelé également chaudière électrique ou chauffe-eau, le chauffe-eau peut être alimenté par l’électricité ou le gaz selon les modèles. Le plus courant est certainement le chauffe-eau électrique branché sur une prise murale.

Comme pour tous les appareils électroménagers, la règle d’or est la suivante : plus l’appareil est de qualité, plus il est performant et plus il permet de réaliser des économies d’énergie. Nous vous conseillons donc, lors du choix d’un chauffe-eau, de ne pas tenir compte uniquement du prix : le coût plus élevé d’un chauffe-eau de meilleure qualité sera vite amorti par les économies réalisées sur la facture d’électricité.

Comment fonctionne le chauffe-eau électrique ?

Le chauffe-eau n’est rien d’autre qu’un réservoir isolé, c’est-à-dire qui maintient l’eau à une température constante, prête à l’emploi. Il est donc relié au robinet d’eau froide qui, une fois entrée dans le réservoir, est chauffée et mise à température au moyen d’une résistance électrique en cuivre. Les tuyaux de sortie relient l’eau chaude aux robinets sanitaires afin qu’elle puisse être utilisée dans toute la maison.

Pour la régulation de la température, le chauffe-eau est équipé d’un thermostat qui éteint l’appareil dès que l’eau atteint la température idéale et, à l’inverse, le rallume dès que la température descend en dessous d’un seuil minimal.

Le chauffe-eau est équipé d’une soupape de sécurité. En cas d’augmentation dangereuse de la pression ou de rupture du thermostat, la soupape de sécurité entre en action.

Il existe deux types de chauffe-eau sur le marché : à accumulation et instantané. Examinons-les en détail.

Conseils pour le choix d’un chauffe-eau électrique : à accumulation ou instantané ?

Chauffe-eau à accumulation : pourquoi le choisir ?

Comme son nom l’indique, ce type de chauffe-eau est constitué d’un réservoir de stockage permettant de maintenir la température de l’eau à un niveau constant. Le chauffe-eau à accumulation est très encombrant et, selon la capacité, la température et la résistance électrique, il faut un certain temps pour mettre l’eau à température (certains modèles mettent jusqu’à 3½ heures !).

Il est donc très important de choisir la bonne taille par rapport aux membres du foyer : cela peut limiter la consommation d’électricité et les dépenses qui en découlent sur la facture d’électricité.

Chauffe-eau instantané : dans quel cas le choisir ?

Comparé au chauffe-eau à accumulation, le chauffe-eau instantané est beaucoup plus petit. Mais contrairement au premier, le chauffe-eau instantané a une puissance très élevée, ce qui signifie que si vous voulez installer ce type de chauffe-eau, vous devrez presque certainement augmenter la puissance du compteur électrique de 3 kW (typique pour les ménages) à 4 ou 4,5 kW.

La caractéristique du chauffe-eau instantané est qu’il chauffe l’eau au moment même, c’est pourquoi, lorsque le chauffe-eau est allumé, il absorbe le maximum d’énergie pour amener l’eau à la température souhaitée.

Chauffe-eau à accumulation ou chauffe-eau instantané ?

La différence entre les deux modèles réside dans la puissance. Le chauffe-eau à accumulation consomme de l’électricité jour et nuit pour maintenir l’eau à température. Le chauffe-eau instantané, quant à lui, ne fonctionne à pleine puissance qu’en cas de besoin.

Quel chauffe-eau électrique choisir ?

Pour faire le meilleur choix, il faut tenir compte de la quantité d’eau quotidienne nécessaire à toute la famille. Il est très important de choisir un modèle adapté à vos besoins réels : l’installation d’un chauffe-eau surdimensionné se traduira par une consommation d’énergie beaucoup plus élevée. Mais il est également important d’éviter d’acheter un appareil trop petit qui ne répondrait pas aux besoins en eau chaude des locataires de la maison.

Il est également important de positionner correctement le chauffe-eau, en choisissant un emplacement qui ne soit pas trop éloigné des appareils et installations auxquels il devra envoyer de l’eau chaude (par exemple, la baignoire ou la douche).

En outre, si cela est possible, vous pouvez également opter pour un deuxième chauffe-eau, plus petit, à placer dans la cuisine, près de l’évier, ce qui est utile pour faire la vaisselle sans maintenir l’appareil principal allumé.

Chauffe-eau électrique à accumulation ou instantané ?

Quelle est la consommation du chauffe-eau électrique ?

Une famille standard de trois personnes qui chauffe de l’eau avec un chauffe-eau électrique de 80 litres peut consommer jusqu’à 1 400 kWh par an (soit environ 40 % de la consommation totale). La dépense est donc très élevée et pèse sur la facture d’électricité.

Est-il utile de laisser le chauffe-eau allumé la nuit ?

Entre l’option « allumé 24h/24 » et la stratégie consistant à n’allumer le chauffe-eau qu’en cas de besoin, il est compliqué de donner une réponse définitive. En effet, la meilleure solution varie en fonction de vos habitudes de consommation et de la classe énergétique du chauffe-eau. Essayons d’énumérer quelques cas de figure :

Allumer le chauffe-eau la nuit

Si l’eau chaude est utilisée de manière sporadique et seulement à certaines heures (par exemple tôt le matin et le soir), il est préférable de ne laisser le chauffe-eau allumé qu’en cas de besoin : c’est le cas des ménages composés d’une ou de deux personnes. Dans ce cas, il peut être utile d’acheter une minuterie spéciale, qui permet de programmer la mise en marche et l’arrêt de l’appareil en fonction des besoins.

En revanche, si la famille est très nombreuse et consomme beaucoup d’eau, il sera plus efficace et plus avantageux de laisser le chauffe-eau allumé 24 heures sur 24, car chauffer l’eau à partir de la température ambiante entraîne une dépense d’énergie inutile.

Nous vous rappelons également que l’électricité est moins chère la nuit, c’est pourquoi laisser le chauffe-eau allumé la nuit est beaucoup moins cher que de l’allumer le jour (lorsque l’électricité coûte plus cher). Pour un très petit ménage ou pour ceux qui vivent seuls, laisser le chauffe-eau allumé uniquement la nuit peut être la bonne solution pour économiser de l’argent sur la facture.

Existe-t-il un moyen de calculer la consommation du chauffe-eau ?

La réponse est oui ! Si vous souhaitez suivre la consommation de votre chauffe-eau pour évaluer le moment le plus opportun pour le laisser allumé, vous pouvez vous fier à un compteur de consommation électrique.

Quelle est la température idéale pour le chauffe-eau ?

Le chauffe-eau électrique doit être réglé à une température qui permet de chauffer l’eau sans gaspiller inutilement de l’énergie. A quelle température faut-il donc le régler ?

Comment régler la température ?

  • 40°C pour la saison estivale
  • 60°C en hiver

C’est la bonne température pour répondre aux besoins de la famille, sans gaspiller d’électricité : en suivant cette simple astuce, vous pouvez avoir suffisamment d’eau chaude pour vos besoins et économiser sur votre facture d’électricité. Mais voyons ce qu’il est possible de faire d’autre pour éviter de faire grimper la facture d’électricité lorsqu’il y a un chauffe-eau dans la maison.

Conseils pour économiser sur la facture d’électricité avec un chauffe-eau dans la maison

Comme nous l’avons déjà mentionné, le chauffe-eau électrique a la réputation de consommer beaucoup d’énergie. De son bon usage dépendent évidemment les zéros (plus ou moins) qui font la différence à la fin du mois sur la facture d’électricité. Voici quelques astuces simples pour utiliser au mieux le chauffe-eau, en évitant les gaspillages :

  • Installez un chauffe-eau adapté à votre consommation réelle d’eau : la capacité de charge du chauffe-eau influe sur la quantité d’énergie consommée.
  • Veillez à l’isolation thermique ! Évitez de placer le chauffe-eau électrique près d’une fenêtre ou sur un mur extérieur du bâtiment ou sur un mur très humide. L’isolation thermique du chauffe-eau empêchera ainsi l’environnement extérieur d’affecter son fonctionnement.
  • Placez le chauffe-eau le plus près possible des appareils électroménagers ou des installations sanitaires (baignoire et douche) qui doivent être alimentés en eau chaude. De cette manière, la perte de chaleur de l’eau sera minimale.
  • Effectuer un entretien régulier du chauffe-eau : son maintien en bon état joue un rôle essentiel sur la consommation du chauffe-eau.
  • Choisissez une offre avantageuse avec un prix de l’électricité adapté à vos besoins de consommation. Un faible coût du kWh peut vous garantir une facture allégée : il existe de nombreuses offres sur le marché de l’énergie ainsi que de nombreux fournisseurs. Chacun d’entre eux vend l’électricité au prix qui lui convient le mieux.

Quelles sont les alternatives au chauffe-eau électrique ?

Le chauffe-eau électrique est la solution la plus coûteuse que l’on puisse choisir pour chauffer l’eau de son logement. Par quoi peut-on le remplacer ?

  • une chaudière à gaz traditionnelle : il en existe différents types, il est donc important de choisir celui qui est le plus proche de vos besoins
  • une pompe à chaleur : elle fonctionne à l’électricité, mais sa consommation est inférieure à celle d’une chaudière électrique et ses coûts d’entretien sont bien moindres que ceux d’une chaudière normale
  • un système solaire thermique : il permet de chauffer l’eau en absorbant l’énergie solaire grâce à des panneaux spéciaux.