Construction

Quels sont les avantages de vous faire construire une maison passive ?

Une maison passive est une construction qui permet de limiter les besoins en chauffage et en climatisation. Quels sont les avantages d’une construction passive ? Quels sont les critères à respecter pour réussir sa mise en œuvre ?

Qu’est-ce qu’une construction passive ?

Une construction passive est un bien immobilier dont la structure permet de réduire les besoins de chauffage en hiver. C’est une maison qui recycle l’énergie qu’elle produit pour faire baisser sa consommation. La maison capitalise toutes les sources de chaleur intérieures et extérieures afin de conserver une température douce, quelle que soit la saison. Il s’agit notamment de l’énergie dégagée par les habitants et les appareils électriques ainsi que celle apportée par les rayons de soleil. La construction passive tire son origine d’un projet allemand créé en 1988 par l’institut Wohnen und Umwelt. Cette organisation a lancé la construction du prototype en 1991 en collaboration avec l’université de Lund en Suède.

Une construction passive fonctionne grâce à un système de ventilation à double flux. Il récupère plus de 75 % de la chaleur de l’air sortant afin de la communiquer à l’air entrant. Ce système possède un échangeur thermique. Ce dernier lui permet de réchauffer l’air entrant à l’aide de la chaleur qui provient de l’extérieur et de l’intérieur du logement. L’air réchauffé est ensuite diffusé dans les différentes pièces de la maison.

Lire aussi :  Construire un abri de jardin : les 5 étapes à suivre

maison passive

Exemple d’un logement passif mis en œuvre par un constructeur de maison dans le Nord de la France.

Les nombreux avantages d’une maison passive

Voici quelques avantages liés à la construction d’une maison passive.

Écologie

Une maison passive s’inscrit dans une démarche de développement durable. Grâce à une faible consommation de l’énergie, elle réduit les émissions de gaz à effet de serre. La construction d’une maison passive est également faite avec des matériaux recyclables et peu polluants tels que le bois et la paille. Cela lui permet de contribuer à la protection de l’environnement.

Confort

Avec son système de ventilation à double flux, la maison passive assure un renouvellement permanent de l’air intérieur. Cela améliore la qualité de l’air et permet d’éviter les problèmes de moisissure ou d’allergies. Elle offre ainsi un bon confort de vie aux habitants. De plus, elle assure la protection des murs des façades à l’aide de l’isolation par l’extérieur. Elle vous permet également de bénéficier d’une excellente isolation acoustique.

Économie et maintien hors gel

Une maison passive vous permet de réduire le coût de votre facture énergétique. Elle consomme généralement 75 à 90 % d’énergie en moins qu’une construction traditionnelle. En effet, grâce à son faible besoin en chauffage ou en climatisation, elle vous permet de conserver une température intérieure constante durant l’année. De plus, grâce à son isolation renforcée et son excellente étanchéité, une maison passive peut rester chaude en cas d’absence des occupants sans consommer de l’énergie.

Conseils pour réussir la mise en œuvre d’une maison passive

Voici quelques conseils que vous pouvez suivre pour assurer la réussite de la construction de votre maison.

Lire aussi :  Jeune retraité, pourquoi vouloir faire construire une résidence secondaire ?

Choisissez un site de construction adapté

Lors du choix du site de construction de la maison passive, préférez un endroit éloigné des cours d’eau afin de préserver un taux d’humidité réduit dans votre habitation. Il est également recommandé qu’il soit orienté vers le sud pour permettre à votre maison de bénéficier d’un ensoleillement maximal. Elle pourra ainsi chauffer les pièces du logement de manière naturelle et réduire ses besoins pour se chauffer ou s’éclairer. L’idéal est de faire appel à un professionnel pour réaliser une étude du site afin d’évaluer s’il est adapté à la construction d’une maison passive.

Choisissez des matériaux et équipements adaptés

Pour la construction de votre maison passive, privilégiez les matériaux écologiques tels que le bois, la paille, le liège, etc. Préférez également des équipements performants et adaptés à vos besoins comme le chauffe-eau solaire individuel, les puits climatiques, une fenêtre triple vitrage et un récupérateur de chaleur sur douche. Le chauffe-eau solaire individuel vous permettra de produire de la chaleur grâce à l’énergie solaire. Les puits climatiques hydrauliques, quant à eux, vous aideront à éviter les problèmes d’humidité. Enfin, un triple vitrage permet de maximiser les apports en lumières par les fenêtres.

Respectez les principes du Passivhaus

La construction passive répond à une norme thermique européenne appelée « Passivhauss » développé par l’institut allemand Wohnen und Umwelt. Cette norme a établi quelques critères essentiels qu’une construction passive doit respecter :

  • le besoin de chauffage doit être inférieur à 15 kWh/m²/an soit 1500 kWh/an pour une maison de 100 m²,
  • l’étanchéité à l’air doit être inférieure à 50 Pascales et en dessous du seuil de 0,6 h-1,
  • la consommation d’énergie primaire doit être inférieure à 120 kWh/m²/an soit environ 44 kWh/m²/an.
Lire aussi :  Construire une serre pour son potager : comment faire ?

La fréquence de la surchauffe doit également être inférieure à 10 % du temps durant une année. Pour un rendu optimal, il est recommandé de confier la mise en œuvre de son projet à un constructeur de maisons spécialisé dans ce domaine. Celui-ci vous proposera des modèles de maisons passives adaptés à vos besoins et vous guidera à chaque étape de la réalisation de votre projet.