Extérieur

Faire un puisard pour sa maison : comment procéder ?

Le puisard est une construction indispensable dans les maisons où le sol présente une grande imperméabilité. L’installation de ce système de drainage d’eau de pluie se fait suivant plusieurs étapes. La Maison Parfaite vous invite à découvrir la manière de réaliser cette installation dans votre maison.

Prenez connaissance de la réglementation en vigueur

Pour faire un puisard dans votre maison, nous vous conseillons de vous informer sur la réglementation en la matière. Cet ensemble de règles vous permet de connaître les conditions dans lesquelles cet ouvrage est indispensable. Vous devez par exemple penser à faire un puisard chez vous si vous n’avez pas accès au raccordement du réseau public. En présence de ce dernier, vous ne pouvez pas en réaliser.

Vous devez ensuite lire le plan local d’urbanisme (PLU) pour prendre des informations sur les règles d’assainissement des eaux pluviales. En l’absence de ce plan, c’est cependant le service public d’assainissement non collectif (SPANC) qui peut vous suivre dans la construction de votre puisard. Au cours des travaux, vous devez enfin faire preuve de vigilance. Faites le nécessaire pour que les eaux de pluie ne perturbent ni la commune ni vos voisins.

Lire aussi :  Différencier un hibiscus d'intérieur et d'extérieur

Informez-vous sur les règles générales d’installation de puisard

Le puisard est un réservoir qui est destiné à la réception des eaux de pluie qui proviennent de vos gouttières. Ce dernier sert aussi de destination pour les eaux de pluie qui coulent sur la pente présente dans votre maison. Nous vous recommandons donc d’avoir une idée sur la contenance du puisard et son lieu d’implantation dans votre maison.

La contenance de votre puisard

Avant de lancer la construction d’un puisard, vous devez faire quelques investigations. Celles-ci vous permettront d’avoir une idée sur la profondeur à prévoir pour le puits perdu. Vous devez alors faire une évaluation de la capacité de drainage de votre sol. Au besoin, rendez-vous à la mairie pour prendre des renseignements sur la position de la nappe phréatique dans le sol. Lorsque cette dernière est à proximité du sol, vous ne devez pas construire le puisard.

De façon standard, vous pouvez vous baser sur les expériences pour construire le puits perdu. À titre illustratif, vous devez faire une prévision d’une profondeur entre 5 et 25 mètres pour un sol argileux. Quant au diamètre de votre puisard, vous pouvez opter pour 1,5 mètre. Par contre, sur un sol calcaire ou sableux, vous devez rester modeste. Prévoyez plutôt un puisard de 3 mètres au plus pour un diamètre de moins d’un mètre.

La position du puits perdu sur votre terrain

Le puits perdu n’est pas à creuser n’importe où dans une maison. Vous devez faire une petite étude de l’état de votre terrain. À l’issue de cette évaluation, vous pouvez par exemple identifier que votre terrain dispose d’une pente. Si c’est le cas, vous devez mettre le puisard en bas de la pente. Cette position facilite l’écoulement des eaux vers le puits perdu.

Lire aussi :  Faire repartir une orchidée morte : comment procéder ?

Quant au sol, n’oubliez pas qu’il doit être perméable pour assurer l’absorption des eaux pluviales. Votre puisard doit se trouver à plus de 5 mètres de votre habitation et de celle des voisins. Ce dernier ne doit pas rester dans le sillage des arbres et trop proche d’un puits dans la maison.

puisard maison

Choisissez le modèle de puits perdu à réaliser

Lorsque vous avez une idée sur le lieu d’implantation de votre puits perdu, c’est le moment d’identifier le modèle de puisard à construire. La Maison Parfaite vous invite à découvrir ici les différents modèles de puisards.

Le puisard en béton

Le puits perdu en béton est une construction très profonde. Pour le faire, nous vous recommandons de creuser un trou assez profond. Ce dernier doit aller au niveau des couches perméables de votre sol. Vous devez ensuite y insérer vos puisards en béton. C’est une buse qui dispose de plusieurs trous au niveau de sa partie inférieure. La construction doit aussi avoir une bonne couche de cailloux dans le fond. Faites enfin en sorte que l’installation de vos tuyaux d’arrivée parte des gouttières.

Le puits perdu maçonné

C’est un puits perdu moins profond que le modèle en béton. Pour réaliser le puits perdu maçonné, nous vous recommandons de faire un trou pouvant contenir au moins un mètre cube d’eau. Mettez dans ce dernier plusieurs parpaings en quinconce. Ces derniers joueront le rôle des cailloux. Vous pouvez ensuite installer les tuyaux de conduits pour l’eau. Procédez enfin au coffrage pour réaliser la dalle dotée d’un regard.

Lire aussi :  Réaliser une pergola en canisse : comment faire ?

Le puisard de maison simplifié

Le puisard de maison simplifié est un puits perdu avec une contenance d’au moins un mètre cube. Pour assurer son efficacité, vous devez vous assurer que la construction atteigne la couche perméable. Vous devez ensuite entourer votre puits perdu avec des parpaings. Disposez dans la verticale une buse PVC qui servira de filtre pour l’eau qui entre dans le trou. Remplissez enfin votre puits perdu avec des pierres puis refermez.

Faites la construction proprement dite du puisard

Après avoir pris connaissance des règles pour construit un puits perdu, vous devez choisir celui qui vous convient. Vient à présent le moment de faire la construction du modèle que vous avez choisi. Vous devez repérer le diamètre de votre puits perdu. L’objectif suivant est de creuser le trou qui va recevoir l’eau de pluie. Installez ensuite selon le modèle de puisard que vous construisez les différents accessoires. Il est en général question de buses, parpaings, tuyaux d’arrivée, etc.

La construction d’un puits perdu n’est pas une tâche complexe. Suivez les instructions de La Maison Parfaite pour une réalisation parfaite.