Intérieur

Fonctionnement et avantages d’une hotte sans évacuation

Nous savons tous que la fonction principale d’une hotte aspirante est d’éliminer les odeurs, les graisses et les fumées produites pendant la cuisson.

Cependant, comme nous le verrons plus loin, il n’est pas toujours possible d’expulser ces trois éléments à l’extérieur de la maison et l’alternative qui s’offre à nous est l’installation d’une hotte de cuisine sans sortie de fumée extérieure avec filtre à charbon, également connue sous le nom de hotte à recirculation.

Qu’est-ce qu’une hotte sans conduit d’évacuation ?

Il s’agit d’un type de hotte de cuisine qui n’est pas reliée à un conduit de ventilation extérieur pour expulser l’air sale et les odeurs de cuisson.

Elle utilise plutôt un système de filtres qui nettoient l’air aspiré avant de le renvoyer dans la cuisine. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce fonctionnement, nous l’expliquons ci-dessous.

Ces hottes ont l’avantage d’être plus faciles et moins coûteuses à installer que les hottes traditionnelles.

En revanche, leur principal inconvénient est qu’elles ne sont pas aussi efficaces que les hottes avec conduit d’évacuation, car elles n’éliminent pas complètement les odeurs et les fumées, mais se contentent de les filtrer et de faire recirculer l’air pur dans la cuisine.

Combien coûtent les hottes de cuisine sans conduit d’évacuation ?

Le prix des hottes aspirantes avec filtre à charbon est similaire à celui des autres systèmes, mais de nombreux modèles incluent la possibilité d’une extraction avec ou sans sortie extérieure.

Avant d’acheter, nous vous recommandons de vérifier les conduits de votre appartement ou maison pour vous assurer du type de produit que vous pouvez installer.

Lire aussi :  Le charme et l'authenticité d'une cheminée ancienne dans un salon

Comment fonctionnent les hottes aspirantes sans évacuation ?

Nous ignorons souvent le fonctionnement interne des appareils électroménagers et, plus encore, la manière dont ils doivent être installés. C’est normal, car les professionnels sont là pour ça, il suffit de les payer et de leur faire confiance pour qu’ils fassent bien les choses.

La hotte aspirante en particulier est peut-être l’appareil auquel il faut prêter le plus d’attention à cet égard, car tous les appartements ou maisons ne disposent pas de conduits adéquats pour évacuer les fumées et l’humidité vers l’extérieur.

En fonction de cette casuistique, le produit que vous achetez pour votre cuisine doit être le bon pour respecter la réglementation en vigueur dans votre immeuble. Il existe deux types de systèmes d’extraction d’air :

  • Avec sortie extérieure : ce sont les plus vendues et les plus recommandées pour leurs performances. Un tuyau indépendant en PVC est raccordé de la hotte au conduit d’évacuation vers la rue (situé sur l’un des murs de la cuisine), d’où sortent les vapeurs et l’air.
  • Sans sortie extérieure : les hottes sans sortie sont adaptées aux cuisines qui ne disposent pas du conduit précédent ou qui, pour certaines raisons, ne peuvent pas ouvrir un trou sur la façade.

Elles sont donc la solution au système précédent. L’air aspiré est nettoyé par des filtres à charbon et est renvoyé dans la cuisine de manière circulaire.

Hotte aspirante à recyclage et hotte aspirante avec sortie extérieure

Avant d’acheter, il est important de connaître les différences entre une hotte aspirante avec filtre à charbon et une hotte aspirante conventionnelle raccordée à la rue.

Lire aussi :  Repeindre un meuble : quelle sous-couche appliquer ?

Découvrez ci-dessous les aspects les plus importants en un coup d’œil :

  • Conduit d’évacuation d’air : tuyau en PVC qui va de la hotte à la sortie extérieure. Il sert à évacuer les odeurs et l’humidité absorbées dans la cuisine. Un tube rond est plus efficace qu’un tube rectangulaire ou carré.
  • Sortie extérieure : il s’agit d’un trou dans le mur de la cuisine qui débouche sur un passage mural intégré au bâtiment pour évacuer les fumées vers l’extérieur de l’habitation.
  • Entrée d’air : l’air de la cuisine doit être renouvelé par une fenêtre ou une porte ouverte lorsqu’il est absorbé par la hotte aspirante, sinon il génère une décompensation qui affecte le régime du moteur et augmente donc le bruit.
  • Plaque de cuisson au gaz : si vous disposez d’une plaque de cuisson au gaz d’une puissance supérieure à 11 kW et inférieure à 18 kW, vous ne pouvez pas utiliser de hotte aspirante sans conduit d’évacuation.
  • Ventilation après la cuisson : elle est nécessaire dans les hottes aspirantes avec recyclage de l’air pour éviter la formation d’humidité à l’intérieur de la cuisinière.
  • Filtre à charbon : il est indispensable dans le système de recirculation, car l’odeur des fumées et des vapeurs qui sont renvoyées dans la cuisine doit être nettoyée d’une manière ou d’une autre, et c’est le filtre qui remplit cette fonction.

Un autre aspect important à mentionner est que les hottes aspirantes dépourvues de sortie de fumées externe réduisent la capacité d’extraction de 40 à 50 %. Par exemple, si la capacité d’extraction maximale est de 650 m³/h, la capacité de recirculation sera d’environ 300 m³/h.

Lire aussi :  Paris : comment pallier un manque de place dans votre logement ?