Travaux

La laine de roche contre le feu : une sécurité d’isolation maximale

Le feu a toujours été l’un des plus grands risques pour les bâtiments. Le feu peut mettre en danger l’intégrité des bâtiments ainsi que des personnes et des biens matériels qui les occupent, et ce en très peu de temps, avec des conséquences catastrophiques.

Pour éviter cela, il est nécessaire de concevoir des bâtiments avec des systèmes de protection et des matériaux qui minimisent, voire évitent, les dangers du feu, comme la laine de roche.

Systèmes de protection contre l’incendie dans la construction

Au fil du temps, les mesures de protection contre l’incendie dans les bâtiments ont évolué et sont devenues de plus en plus efficaces. Il existe actuellement deux types de systèmes différents qui permettent de prévenir ou d’atténuer les conséquences d’un éventuel incendie :

Systèmes de protection active

Dans ce groupe, nous trouvons tous les systèmes conçus pour détecter et éteindre d’éventuels incendies, tels que les détecteurs de fumée, les sprinklers, les extincteurs, les tuyaux… Leur objectif est d’avertir du risque et d’essayer de l’arrêter aussi bien avec des dispositifs automatiques qu’avec une action humaine.

Les systèmes de protection passive

Il s’agit de systèmes conçus pour prévenir l’incendie et, en cas d’incendie, pour retarder et réduire ses effets. Ils fonctionnent de manière autonome, sans intervention humaine, et sont donc considérés comme passifs. L’utilisation de matériaux de construction résistants au feu, tels que la laine de roche, appartient à ce groupe.

Lire aussi :  Les étapes à suivre pour faire du béton désactivé soi-même

Comportement de la laine de roche par rapport au feu

La laine minérale est le seul matériau isolant qui remplit une triple condition : elle fait office d’isolation thermique, acoustique et de protection contre le feu.

En particulier, la laine de roche possède une résistance au feu particulière qui en fait un matériau très populaire pour la protection passive des bâtiments. Certaines des propriétés qui rendent cela possible sont les suivantes :

La laine de roche est ignifuge/non-combustible : elle ne prend pas feu

Sa réaction au feu est très bonne, car les flammes ne s’enflamment pas dans ce matériau grâce à sa structure de fibres multidirectionnelles et à sa composition inorganique. Cela signifie que les produits en laine de roche bénéficient des meilleures certifications d’inflammabilité, telles que l’Euroclass A1.

Isole thermiquement

La faible conductivité de la laine de roche permet également de contenir le feu. Sa présence empêche la transmission du feu d’un endroit à l’autre, car il agit comme une barrière résistant à des températures pouvant atteindre plus de 1000ºC.

Elle ne génère pas de fumées, de gaz toxiques ou de particules incandescentes

Grâce à son incombustibilité, la laine de roche n’émet pas de fumées, de gaz ou de particules enflammées, ce qui facilite grandement l’évacuation et l’action des services de secours (la visibilité n’est pas compromise, on évite l’inhalation de fumées toxiques et les dangers de chute de matériaux en feu).

Protège les éléments structurels

La laine de roche peut agir comme une barrière entre le feu et les éléments structurels, contribuant ainsi à maintenir l’intégrité de la structure des bâtiments, empêchant leur déformation et leur effondrement.

Lire aussi :  Enduire un mur en parpaing au rouleau monocouche

La laine de roche est sans aucun doute l’un des meilleurs isolants pour aider à protéger tout bâtiment contre le feu, en particulier ceux où il peut causer le plus de dégâts, comme les bâtiments industriels, les entrepôts, les grands bâtiments et, bien sûr, les habitations.