Entretien

Crottes de rat dans sa maison : comment les reconnaître ?

Les rongeurs en général, et les rats en particulier, sont des animaux très nuisibles à l’homme. Ils sont vecteurs de nombreuses maladies et peuvent aussi être la cause de la détérioration de votre logement. La présence des crottes de rat constitue l’un des principaux signaux d’une infestation. Ces derniers peuvent cependant être confondus à ceux d’autres rongeurs tels que les souris. Comment peut-on reconnaitre les crottes de rat ?

Quelles sont les particularités des crottes de rat ?

En France, les deux espèces de rats qui sévissent le plus sont : le rat noir et le rat brun. On les retrouve le plus souvent dans les greniers, les caves… Grâce à ces facultés d’escalades, le rat noir peut, contrairement au rat brun, côtoyer le toit des maisons. C’est ce qui le vaut le nom de rat de toit.

Ces rongeurs, quand ils infestent votre logement, laissent derrière eux leurs crottes. Elles sont souvent concentrées en grande quantité sur une surface. Les caractéristiques qui permettent de les reconnaitre sont : leur taille, leur couleur et leur forme.

Les crottes de rat sont relativement plus longues que celles des souris. Leur taille varie entre 10 et 20 mm. Par contre, chez la souris, les excréments ne dépassent pas les 8 mm. La couleur des crottes est le plus souvent d’un marron foncé chez le rat brun, connu aussi sur le nom de surmulot. Chez le rat de toit, elles sont plus sombres et peuvent tendre vers le noir.

Lire aussi :  Réparation d'un WC suspendu qui fuit : comment faire ?

En ce qui concerne la forme des crottes de rat, elle diffère d’une espèce à l’autre. Chez le surmulot, les excréments ressemblent à une banane. Ils sont arrondis au niveau des extrémités. Les crottes du rat noir sont quant à elles fusiformes. Vous pouvez aussi reconnaitre les crottes de rat grâce à la forte odeur de musc d’ammoniac qu’elles dégagent.

Quelles informations apporte la présence des crottes de rat ?

Les crottes de rat fournissent des informations sur l’état de l’infestation de votre logement. Elles peuvent renseigner sur l’effectif des rongeurs dans votre maison, leur mode de vie, leur développement et les endroits où ils se réfugient.

En effet, un rat peut laisser derrière lui environ 50 crottes par jours. Cela vous permet donc d’estimer le nombre de rongeurs présents dans votre logement ou à votre lieu de travail. Un autre paramètre important des crottes de rat qui vous renseigne est leur aspect. Vous pouvez en trouver des molles ou des sèches. Si les crottes sont molles, cela voudra dire qu’elles ont été laissées récemment. L’infestation est donc active. Quand elles sont sèches, les rats sont alors présents depuis un bon moment.

La taille des crottes présentes vous permet de déterminer si ces rongeurs se multiplient ou pas. Si vous en trouvez de grandes et de petites, cela signifie qu’il y a différents rats. Ils se reproduisent ainsi et il y a des petits et des grands. En plus de cela, les coins dans lesquels vous retrouvez les crottes vous indiquent les lieux où ils vivent.

Lire aussi :  Enlever une auréole sur un canapé en tissu : comment faire ?

crottes de rat

Quel est l’impact des crottes de rat sur la santé ?

Les rats transmettent les agents pathogènes qu’ils portent à travers leurs liquides biologiques (sang, urine, salive). Ce ne sont pas les seules voies de transmissions qui existent. Vous pouvez aussi tomber malade en étant en contact avec les crottes de rat.

Que cela soit au toucher, par inhalation ou par ingestion par inadvertance, vous devez vous faire examiner urgemment dans un centre de santé. Cela est nécessaire parce que les agents pathogènes que portent ces rongeurs peuvent causer des maladies très graves, voire mortel. Un exemple palpable est la pandémie de la peste noire dont ils ont été vecteurs au Moyen-Âge.

Parmi les maladies que vous pouvez contracter après avoir été en contact avec les crottes de rat, on peut citer :

  • la salmonellose,
  • la leptospirose,
  • la fièvre de Haverhill,
  • les hantavirus…

Parmi elles, la leptospirose, encore appelée « maladie du rat », est la plus répandue en France. L’on dénombre plus de 600 personnes qui en souffrent chaque année. Les symptômes de ces maladies sont : des maux de tête, une forte fièvre, des saignements, des frissons, des vomissements… Elle peut causer des lésions au niveau des reins et du foie si elle n’est pas traitée à temps. Cela peut même conduire à la mort chez certains patients.

Comment nettoyer des crottes de rat dans votre maison ?

Les crottes de rat sont faciles à nettoyer parce qu’elles s’assèchent rapidement. Vous pouvez vous en débarrasser avec quelques coups de balai ou en utilisant l’aspirateur. Prenez toutefois certaines précautions avant de procéder au nettoyage. Vous devez protéger vos mains avec des gants. Mettez aussi un masque pour ne pas inhaler des bactéries.

Lire aussi :  Trouver un bon plombier à Courbevoie : nos conseils

Vous évitez ainsi tout contact avec ces déjections de rat. Il est aussi important de désinfecter toutes les surfaces après le nettoyage. C’est notamment en cuisine où les risques de contaminations alimentaires sont élevés.