Extérieur

Différencier un hibiscus d’intérieur et d’extérieur

L’arbuste hibiscus produit de magnifiques fleurs aux couleurs riches et variées. Il est le symbole de l’été, mais aussi de l’exotisme. Parmi plus de 200 espèces, nous pouvons faire la différence entre un hibiscus d’intérieur et un hibiscus d’extérieur.

Cet article vous montrera comment identifier un hibiscus d’intérieur ou d’extérieur. Nous vous donnons également quelques conseils pour choisir le bon hibiscus et pour l’entretenir tout au long de l’année.

Comment reconnaître un hibiscus ?

L’hibiscus est un arbuste ornemental que l’on aime pour ses belles fleurs de toutes formes et couleurs. Il existe une grande variété de couleurs, notamment le blanc, le jaune, le bleu et le rouge. Le cœur des fleurs n’est souvent pas de la même couleur que leurs pétales. De plus, ses feuilles sont longues et dentelées.

hibiscus interieur ou exterieur

Il fait partie de la famille des Malvaceae, qui comprend plus de 200 espèces et plus de trente mille variétés. L’hibiscus peut atteindre plus de 5 m de hauteur et d’envergure selon sa variété.

L’hibiscus est-il une plante d’extérieur ou d’intérieur ?

L’hibiscus est une plante unique. Elle peut être cultivée à l’intérieur et à l’extérieur, selon la variété. Comment identifier un hibiscus d’intérieur ou d’extérieur ?

Sa capacité à résister au froid est tout ce que vous devez savoir ! Un hibiscus d’intérieur ne peut pas supporter des températures inférieures à 10 degrés alors qu’un hibiscus d’extérieur peut supporter des températures allant jusqu’à -20 degrés.

Lire aussi :  10 types de fleurs mauves pour votre jardin

L’hibiscus d’intérieur

Ces plantes, plus tolérantes au froid, n’aiment pas être dehors. Elles se portent bien à l’intérieur dans un récipient chaud. Elles peuvent également être cultivées à l’extérieur en été. Nous pouvons citer :

  • L’emblème malaisien est l’hibiscus Rosa sinensis, également connu sous le nom de “rose de Chine”. Il doit être planté dans un pot et conservé à l’intérieur lorsque la température descend en dessous de 6°C. Il fleurit toute l’année, avec de grandes fleurs aux couleurs variées qui ne durent que 24 heures. Il est toujours en fleur car la floraison est continuellement renouvelée.
  • L’hibiscus Sabdariffa, également appelé “oseille de Guinée”, doit être conservé à l’intérieur à partir d’octobre. Il produit beaucoup de fleurs. Il a de grandes corolles qui ont un cœur rouge foncé avec des pétales jaunes et des bords jaunes.

L’hibiscus d’extérieur

Le plus connu des hibiscus syriacus, ou Althea, est l’un des nombreux hibiscus que l’on peut cultiver en France. Il est également connu sous le nom de “Mauve en arbre”. L’hibiscus d’extérieur peut être planté en pleine terre, ou en conteneur sur un balcon ou une terrasse, à condition que sa profondeur soit d’au moins 40 cm.

entretien d un hibiscus

Il existe de nombreuses variétés d’arbustes qui ont des feuilles caduques. Ceux-ci produiront des fleurs entre juillet et octobre. En voici quelques exemples.

  • Hibiscus syriacus Oiseau bleu : Avec des fleurs bleu pâle
  • Hibiscus syriacus Blushing Bridal : Grandes fleurs aux pétales rose pâle et au centre rouge ;
  • Hibiscus syriacus Duc de Brabant : Avec des fleurs doubles de couleur rouge sang…
Lire aussi :  Instructions étape par étape pour construire une cabane pour écureuils

Vous pouvez facilement identifier un hibiscus d’intérieur ou d’extérieur en vous rendant dans une jardinerie et en regardant les étiquettes. Si vous n’êtes pas sûr, vous pouvez toujours consulter un conseiller en jardinerie.

Nos conseils pour planter un hibiscus d’intérieur et d’extérieur

Maintenant que vous avez les bases pour reconnaître un hibiscus d’intérieur ou d’extérieur, il est temps d’en prendre soin. Qu’il s’agisse d’une plante d’intérieur ou d’extérieur, l’hibiscus a besoin d’un sol bien drainé, fertile et riche en humus.

Les plantations de printemps sont recommandées. Pour éviter les excès d’eau, arrosez-le une fois par semaine en été. Toutefois, attendez que le sol sèche entre les arrosages. En hiver, vous pouvez l’arroser une à deux fois par semaine.

Hibiscus d’extérieur

L’hibiscus Althea est tolérant à un climat frais et protégé du vent. Il bénéficie également d’un bel ensoleillement tout au long de l’année.

Il est sensible au froid, il faudra donc le protéger par un voile d’hivernage à partir du mois de novembre. Il s’épanouira dans un mélange de terre de jardin, de terre de bruyère et de terreau.

Hibiscus d’intérieur

Placez un mélange de graviers et de billes d’argile au fond du pot pour permettre le drainage. La terre doit être riche et pas trop sèche.

L’hibiscus d’intérieur aime se sentir à l’étroit, alors ne choisissez pas un grand pot ! Il a besoin de beaucoup de lumière, il est donc préférable de placer le pot près d’une fenêtre, ou derrière une baie vitrée.

Entretien d’un hibiscus d’intérieur et d’extérieur

Les hibiscus d’extérieur doivent être taillés en février. Cela permettra d’enlever les brindilles qui pourraient gêner la croissance des tiges florales.

Lire aussi :  Planter du lierre dans son jardin : tout ce qu'il faut savoir

hibiscus rose

Pour garder les hibiscus d’intérieur en bon état, il est important de les tailler une fois par an. Dans les deux cas, supprimez les fleurs fanées pour favoriser une nouvelle croissance et ajoutez de l’engrais au printemps.

Vous pouvez protéger l’hibiscus du gel en le paillant ou en plaçant un voile sur le sol pour le protéger.

Les maladies dont peut souffrir l’hibiscus

L’hibiscus est très sensible et craint certaines maladies et certains parasites.

  • Les pucerons peuvent être combattus en pulvérisant les feuilles des plantes avec de l’eau et du savon.
  • Les araignées rouges sont fréquentes, surtout en été.
  • Vous pouvez traiter les cochenilles naturellement en pulvérisant les feuilles avec un mélange de savon noir, d’eau et d’huile de tournesol.

Si les feuilles d’hibiscus se replient sur elles-mêmes ou se flétrissent, c’est le signe que la plante a été exposée à trop de soleil. Il se peut aussi qu’elle ait reçu trop d’eau. Si les minuscules boutons floraux ne parviennent pas à s’épanouir, c’est peut-être que l’air est trop sec.