Intérieur

Poser un revêtement de sol en vinyle dans une salle de bains

Vous aimeriez bien changer le sol de votre salle de bains, mais vous ne voulez pas faire de travaux chez vous, alors installer vous-même un revêtement de sol en vinyle dans votre salle de bains est la solution !

Savez-vous ce que c’est ? Un matériau plein de polyvalence et de durabilité à un prix imbattable. Et, imaginez ce qui est encore mieux : vous aurez un nouveau sol sans voir un grain de poussière !

Nous vous avons déjà convaincu ? Après avoir lu cet article, vous aurez hâte d’oublier les carreaux désuets de votre salle de bains. Découvrez les avantages et les différents systèmes d’application !

Avantages de l’installation d’un revêtement de sol en vinyle dans la salle de bains

L’installation d’un revêtement de sol en vinyle est simple et rapide. Ce type de matériau présente de grands avantages. Mais ce qui va vous faire craquer, c’est qu’il ne nécessite aucun travail de construction, vous pouvez le faire vous-même !

Parmi ses qualités les plus remarquables, sa haute résistance aux différentes agressions et son système antidérapant se distinguent. De plus, vous pouvez le nettoyer très facilement !

Vous avez toujours voulu un plancher en bois ou en céramique, mais cela vous semble trop cher ? Avec un revêtement de sol en vinyle, vous obtiendrez l’imitation du matériau que vous aimez le plus. Il offre un nombre infini de combinaisons très réalistes avec une finition vraiment originale.

Ses composants en font un matériau hygiénique et sûr. Il empêche la croissance des champignons et des bactéries. Une fonction parfaite si vous avez des enfants à la maison. Pour cette raison, il est parfait à placer dans la salle de bains. Qu’en pensez-vous ?

Lire aussi :  Tout savoir sur le style industriel pour décorer sa maison

Pose d’un revêtement de sol en vinyle : comment faire ?

Pour les revêtements de sol en vinyle, vous pouvez choisir entre deux formes différentes, les dalles ou les planches. La différence est que les carreaux sont plus carrés et que les planches sont plus rectangulaires et plus étroites. Le grand avantage des planches en termes de conception est que vous pouvez les poser en parallèle ou en chevron pour créer un effet différent.

Quant au système, vous avez le choix entre deux systèmes : autocollant ou à clipser. Chacun a une méthode d’installation différente. Ci-dessous, vous les découvrirez tous les deux, à vous de choisir celui que vous préférez !

Sol en vinyle autocollant

Les planches et les carreaux autocollants peuvent être posés sur n’importe quelle surface. Cependant, il doit être non poreux ! Avant de commencer, assurez-vous de le nettoyer et de le sécher soigneusement. Il n’est pas recommandé d’installer ce matériau sur de la moquette ou des revêtements textiles. Maintenant, commençons l’installation !

Étape 1

Comment allez-vous poser les carreaux ? La première chose à laquelle il faut penser est de bien prendre les mesures et de délimiter l’espace. Utilisez un mètre ruban pour marquer les lignes des premiers rangs. Nous vous recommandons de commencer à les poser à partir du centre de la salle de bains.

Étape 2

Il est maintenant temps de les coller ! Pressez-les toujours du centre vers les bords pour qu’ils soient bien collés. Continuez avec le même processus. Il n’y a pas d’urgence ici : collez-les petit à petit !

Étape 3

Avez-vous atteint les extrémités de la salle de bains ? C’est l’étape la plus compliquée. Coupez la dalle pour l’adapter au bord.

Lire aussi :  Laquer une porte : comment faire et quels produits utiliser ?

Placez la dernière pièce sur l’avant-dernière et coupez-la à l’endroit où l’avant-dernière pièce se termine, avant de la coller ! Faites le même processus, mais cette fois sur la plinthe. C’est très simple et vous avez terminé !

Sol en vinyle à clipser

Le revêtement de sol en vinyle clipsable et l’adhésif sont tous deux fabriqués à partir des mêmes composants. La résistance et la qualité sont maintenues quelle que soit la technique choisie. La seule différence avec la précédente est qu’elle est suspendue au-dessus du sol pour éviter les problèmes d’humidité. Alors, commençons par le processus !

Étape 1

Pour le système à clipser, il vous faut un peu plus de matériel que pour le système autocollant. Ne vous inquiétez pas, ce sont des outils de tous les jours que vous avez probablement chez vous. Marteau, cutter, règle, rapporteur, rabot, ciseau, équerre et, bien sûr, les joints.

Bien sûr, ce ne sera pas une mauvaise idée de les compléter avec un adhésif de montage, un aspirateur et, surtout, un coussin pour vos genoux ! Maintenant, c’est parti !

Étape 2

La première étape, la plus importante pour éviter tout incident ultérieur, consiste à retirer la plinthe et à scier les cadres de porte. En fonction du matériau de votre mur, le processus peut être plus rapide ou un peu plus coûteux.

Si vous avez un mur de briques, avec le marteau et le burin vous pourrez l’enlever petit à petit sans difficulté. En revanche, si vous avez, par exemple, des plaques de plâtre, le processus sera plus lent, car vous risquez d’endommager le mur.

Lire aussi :  Quel contrat EDF choisir avec un compteur Linky ?

Une bonne astuce consiste à tracer une ligne sur la plaque de plâtre, puis à la retirer soigneusement à l’aide d’un marteau et d’un burin.

Pour les cadres de porte, utilisez la scie. Ce ne sera que de quelques millimètres car le sol en vinyle est très fin. Mais assurez-vous qu’il soit parfait. Ceci est fait parce que ce matériau a tendance à se dilater, donc laisser de l’espace ne sera pas un problème.

Étape 3

Vous avez déjà passé la partie la plus compliquée ! Nettoyez bien le sol sur lequel vous allez l’installer. Vous pouvez passer l’aspirateur pour vous assurer qu’il est parfait. Assurez-vous qu’il n’y a pas d’irrégularités. S’il y en a, vous devez les égaliser, il est très important que vous en teniez compte.

Une fois que vous l’avez, décidez dans quelle position vous allez mettre les lattes ou les tuiles. Nous vous recommandons de les installer perpendiculairement à la lumière pour donner une impression de profondeur.

Étape 4

Commencez l’installation ! Utilisez des cales en plastique pour marquer les limites à partir desquelles vous installerez la première planche ou le premier carreau.

Joignez-les ensemble jusqu’à ce que vous atteigniez la fin de la rangée. Il suffit de mesurer la distance et de dessiner dessus avec un crayon et une règle. Marquez délicatement la ligne avec le cutter, repliez-le et vous êtes prêt à poser !

Étape 5

Il ne vous reste plus qu’à coller la plinthe que vous avez choisie avec de la colle de montage. Nous vous recommandons de le peindre pour une finition parfaite. Pour abaisser les portes, il suffit d’utiliser l’électrobrosse et le tour est joué !