Travaux

Rattraper des bandes de placo mal faites après peinture : les solutions

Après la réalisation des joints de placo, il peut arriver que le résultat final ne soit pas forcément satisfaisant. La réussite d’une pose de bandes de placo nécessite un certain savoir-faire et de la patience. Après la peinture, certains signes peuvent apparaître sur vos murs au cas où les bandes à joint de placo sont mal posées. Notre blog La Maison Parfaite vous livre quelques astuces pratiques pour rattraper des bandes de placo mal réalisées après peinture.

Les signes pour reconnaître des bandes de placo mal faites

Après les travaux de peinture, il existe un certain nombre de signes qui peuvent apparaître sur vos murs. Parmi ces signes, on note l’affaissement des plafonds, l’apparition de plis et de fissures, la visibilité des joints. Lorsque vous avez la possibilité de délimiter facilement les feuilles de cloison, cela signifie que les bandes de placo ont mal été réalisées.

Si le travail est mal fait, la peinture peut être désagréable au toucher et non brumeuse. Les coins de la cloison peuvent être également rebondis et vous pouvez percevoir des bulles à leur niveau. Ces différents signes vous permettront de reconnaître un travail mal exécuté. Ils peuvent être contraignants sur le long terme et donner un aspect inachevé à la pièce concernée. Pour bien percevoir les défauts de votre peinture, il est recommandé de placer une lumière rasante sur le long du mur. Ensuite, balayer votre lampe pour vérifier si vos bandes de placo sont bien faites.

Lire aussi :  Les étapes à suivre pour faire du béton désactivé soi-même

rattrapage bandes placo mal faites

Les astuces pour rattraper des bandes de placo mal exécutées

Pour poser des bandes de placo dans les règles de l’art, il faudra être bien appliqué et patient. Il existe par ailleurs des astuces pour rattraper des joints de placo ratés et éviter que les défauts soient visibles.

Le reponçage

Grâce au reponçage, il est possible de remédier à des bandes de placo mal posées. Plus les joints sont larges, moins ils seront flagrants. Pour cela, vous devez poncer les bandes avec délicatesse et soigneusement par le biais d’une spatule de 20 à 30 cm. En vous servant de la spatule, faites une couche écrasée à 10 °. Ensuite, il vous faudra tout racler à l’aide d’une spatule à 40 °. Cette dernière étape vous permet de supprimer l’excès et d’obtenir un meilleur rendu. Le seul inconvénient de cette technique est lié au fait qu’elle nécessite un coup de main.

La réalisation d’un crépi ou d’un enduit décoratif

Pour masquer les défauts de finitions de vos bandes de placo, le crépi intérieur est une solution efficace. Si vous souhaitez réaliser un crépi intérieur, il vous faudra réunir le matériel adéquat : couteau à enduire, taloche et rouleau. Choisissez la bonne couleur et évitez de former des reliefs qui ont tendance à retenir la poussière. Il est généralement plus facile de réaliser un crépi intérieur lorsque l’on applique une peinture au rouleau. Le grain doit être d’une taille assez importante et vous devez rechercher une finition irréprochable pour mieux rattraper les joints de placo ratés.

Lire aussi :  Une bonne isolation de toiture : restez au frais ou au chaud au bon moment

En ce qui concerne la réalisation d’un enduit décoratif, le principe d’application est le même que celui du crépi intérieur, mais le grain est plus fin. L’enduit décoratif se révèle plus simple à peindre ou à cirer. Selon vos préférences, vous pouvez réaliser un enduit taloché, lissé ou projeté.

L’application de peintures

Vous avez la possibilité d’appliquer des peintures spéciales pour rattraper des bandes de placo mal faites. Pour ce faire, vous pouvez utiliser de la peinture à la chaux ou la peinture sablée. Ces différentes textures permettent de dissimuler efficacement les imperfections. La peinture à la chaux s’applique dans le cas où il s’agit de petites imperfections et non pour des bandes totalement ratées avec un mauvais ponçage ou des surépaisseurs. Elle s’applique à la brosse et donne un petit relief grâce aux traces.

Avec la peinture sablée, le principe est le même que celui de la peinture à la chaux. Elle nécessite cependant une grosse consommation de peinture. Il est également important d’effectuer un brossage après l’application pour éviter la chute des grains de sable au toucher.

La pose de papier à peindre ou en toile de verre

Mis à part les astuces précédemment énumérées, vous pouvez recourir à la couverture des murs. En fonction de vos besoins, vous pouvez recouvrir vos murs avec du papier à peindre ou de la fibre de verre. Pour obtenir un bon rendu, il est généralement recommandé d’opter pour des motifs décoratifs.

Vous pouvez par ailleurs recouvrir le mur de papier peint pour rattraper les bandes de placo mal réalisées. Dans tous les cas, il vous revient de veiller à ce que la surface du mur soit nette afin d’éviter toute sorte d’imperfection.

Lire aussi :  Economie d'énergie : quels sont les meilleurs types d'isolation ?